11/06/2008

660ème jour au Paradis...

Mercredi…

péché01


S’il est bien un péché mortel que l’Etre Humain craint par-dessus tout, c’est bien la colère.  Seule des sept péchés qui nous fait trembler réellement pour notre vie, c’est une attitude si déplorable, si explosive, si basique et si humaine que depuis la nuit des temps, les Mortels l’ont aperçue partout, depuis la colère des éléments naturels jusqu’à la colère divine.  Ils ont tellement eu peur d’en être les victimes qu’ils l’ont définitivement étiquetée comme péché capital.

Autrefois, on parlait de saine colère, de colère démesurée, sombre, violente, noire ou absurde.  Elle a bien changé depuis et elle a acquis une connotation fort différente, de nos jours.  La colère est devenue une forme subtile de désespoir et d’impuissance.  Désormais, les individus se mettent aussi facilement en colère qu’ils changent de chaînes de télévision.  Tout est colère : un patron exigeant, des enfants infernaux, des automobilistes inconscients, des hommes politiques incompétents et un pouvoir d’achat en chute libre.  La colère est devenue exutoire verbal, à défaut d’être violence.  Heureusement, car si le hooliganisme gagnait monsieur-tout-le-monde, ce n’est plus une révolution que les sociétés actuelles connaîtraient mais bien un tsunami, un cataclysme, un Armageddon puissance 10.

La palette des colères s’est considérablement étoffée.  Déjà, dans l’Antiquité, Sénèque affirmait que l’homme en colère n’est pas irascible et que l’homme irascible peut ne pas être quelquefois en colère.  L’Unité Carbone moderne s’emporte plus qu’elle ne se fâche, monte sur ses grands chevaux plutôt que de se mettre en rage.  Les petits tracas quotidiens sont autant de facteurs déclencheurs de petites explosions de pétards vocaux et gestuels.  L’homme en colère est un spectacle à lui tout seul : il devient tout rouge, postillonne, vocifère, entame une pantomime que lui envierait le plus méditerranéen des méditerranéens.  Parce que la nature humaine est ainsi faite : pour éviter de rompre les vannes fragiles qui séparent la colère de la violence physique, la plupart des Ephémères préféreront la voix et geste comme soupape de sécurité.

Et ne croyez pas que nos compagnes soient en reste, loin de là : une femme en colère est un ouragan qui dévaste tout sur son passage, une virago prête à sortir ses griffes.  Au volant, une femme courroucée est souvent plus agressive qu’un homme : et sa mauvaise foi sera à l’aune de sa colère, froide et calculée.  Certains Anges voient débarquer ces Angelotes d’un genre nouveau, très éloigné de l’archétype de la femme soumise.  Désormais, elles soumettent plus qu’à leur tour.  Egalité des sexes, égalité des péchés capitaux.  C’est déjà ça…

Mais beaucoup de colères actuelles sont justifiées, et je les partage.  Comment rester insensible aux inégalités flagrantes que je vois sur Terre ?  Comment ne pas voir rouge, quand je découvre comment la Nature est mise à mal, quand je m’inquiète pour la précarité qui gagne les populations occidentales.  Ma colère se transforme en fureur quand je recense les guerres, les famines, la pauvreté et les collusions assassines, qu’elles soient politiques, économiques ou industrielles.  Et tout cela, au saint nom de la Productivité et de l’Enrichissement Personnel des Puissants.  Ô rage, ô désespoir, ô mort inutile !

A demain, les Mortels !

Commentaires

Salut Alex Tu vas encore te faire des amies ;-)))
Amitiés

Écrit par : Yves | 11/06/2008

~Réponse à Yves~ Ô combien d'agressives,
Combien d'impolies,
combien de folies,
Ai-je croisées de façon intensive.

L'homme moderne n'a plus l'apanage du doigt d'honneur, du bras d'honneur et quelques autres joyeusetés propres à l'agressivité automobiliste masculine...Malheureusement...

Écrit par : Damabiah | 11/06/2008

*oo* Les gestes vulgaires pour les femmes, c'est pas très joli, mais pour les hommes non plus ;-)
Et il faut reconnaître qu'il y a des conducteurs machos, qui te collent au train sous prétexte que tu n'es qu'une femme, donc idiote, et qui plus est blonde....ceux-là, je ne peux pas m'empêcher de leur répondre...au volant, tu n'as pas 36.000 possibilités de t'exprimer ;-))

Belle soirée Alex, bisous !


Écrit par : Loo | 11/06/2008

très original J'apprécie l'idée du courrier des anges à nous pauvres mortels .

Écrit par : digitale | 12/06/2008

Les commentaires sont fermés.