24/07/2008

703ème jour au Paradis...

Jeudi…

 

dopage

On l’aime bien notre Amédée.  Bon, d’accord, son amour immodéré pour les boissons à fort taux d’alcool n’est peut-être pas vraiment compatible avec l’idéal angélique que nous prônons, mais que voulez-vous : quand il est apparu, fin saoul, à la porte de la Céleste Demeure, sa première question fut : ‘où est-ce que je peux me jeter un godet derrière la cravate ?’.  Pittoresque et inattendu.  Depuis, on lui a attribué un petit lopin où il cultive le raisin (intention tout-à-fait louable) qu’il distille à grand renfort de fermentation alcoolique (intention tout-à fait prohibée).  Fort heureusement pour la population locale, il est le seul à boire sa propre production qui, je dois l’avouer pour l’avoir goûtée du bout des lèvres, tient plus de la vinasse, de la piquette, du gros qui tache, du picrate, du pousse-au crime que du jus de la treille.

Sa consommation hectolitre de gros rouge lui a valu son surnom d’Amédée l’Ecluse.  Sans commentaires.  Notre joyeux imbibé n’est pas bien méchant mais nous veillons quand même à l’écarter soigneusement du circuit habituel de la visite de l’Eden.  Question d’image de marque et respect du taux d’alcoolémie ambiant.  Quand au travail, Amédée peut être versé dans la catégorie ‘inactifs amorphes’.  Quelques bonnes âmes charitables ont plutôt voulu voir en lui un ‘méditatif profond’.  Grand bien leur fasse mais, en ce cas, notre soiffard bat tous les records de méditation transcendantale !   Il a appris à se hâter avec lenteur et à éviter le moindre effort inutile et superflu.  Qui a dit que l’on ne s’inquiétait pas des économies d’énergie au Paradis ?

Vous comprendrez alors notre étonnement de le voir maintenant débouler comme un bolide, toutes ailes déployées, auréole au vent et pris subitement d’une crise d’hyperactivité aigüe.   Les plus optimistes y ont vu l’intervention bénéfique du petit Cupidon qui, en plus de lui avoir piqué son amour-propre, lui aurait donné l’envie de se démener pour une Belle.  Mais si le Paradis est pavé de bonnes intentions, il est aussi tapissé de réalisme et la plupart des Anges ont tout de suite songé à une toute autre forme de piqûre : Amédée ne pouvait être que dopé.  Notre premier cas avéré de dopage artificiel au Paradis !  Incroyable !  Car si on nous laisse nous doper, en toute légalité, à l’enthousiasme, à l’amour, au courage ou à la volonté, toute forme de stimulant biologique nous est formellement interdit.

Après quelques analyses, Amédée s’est révélé positif à l’EPO (Excitant Particulièrement Opaque) et il nous a avoué l’avoir mélangé à sa production vinicole, cadeau sournois d’un diablotin de ses amis.  Un Ange entretenant des relations amicales avec l’ennemi ?  On aura tout vu mais il ne faut plus s’étonner de rien avec notre vinificateur du dimanche.  Enfin soit, l’alerte fut chaude mais aucune contrée de l’Univers n’est à l’abri du dopage.  Et je crains fort que cette tentation, purement mortelle, ne vienne titiller les esprits et les envies d’Anges faibles et peu sûrs d’eux.  Non loin est le jour où le dopage ne sera rien de plus qu'un moyen de s'élever... à la moyenne !  En tout cas, Amédée est retourné à ses vignes et à sa nonchalance, contrit et conscient d’avoir échappé à un enfer pire que la drogue : le travail !

A bientôt, les Mortels !

12:47 Écrit par Damabiah dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : drogue, dopage, damabiah, humour, epo |  Facebook |

Commentaires

Je suis toujours très impressionnée de la tournure que ta plume donne à des faits divers courants;
Bravo pour l'esprit et le bon mot
bisous

Écrit par : nanny | 24/07/2008

Moi, je crois qu'Amédée ... ... a voulu agir de bonne foi, après avoir lu ceci:
http://www2.cnrs.fr/presse/journal/3517.htm
;-)

Écrit par : miss-mip | 24/07/2008

~Epatant !~ Alors là, je te tire mon auréole, Miss Mip !
voilà un travail de recherche que le meilleur des archivistes aurait eu du mal à réussir...
Article de fond mais je soupçonne que tu n'as pas choisi cet article par hasard !.... Peut-être bien à cause du titre savoureux ? :)

Écrit par : Alexandre | 24/07/2008

Les commentaires sont fermés.