25/07/2008

704ème jour au Paradis...

Vendredi…

 

mecanique_bermuda

Quand viennent les beaux jours, les Anges se choisissent des nuages confortables, comme autant de strapontins, fenêtre ouverte vers un spectacle dont les vacances annuelles sont le décor, les vacanciers les protagonistes et le soleil la vedette américaine ou l’Arlésienne, tout dépend de son humeur du moment.  A l’image d’un festival lyrique, musical ou scénique, le déroulement est prévu d’avance mais le programme est différent, d’une année à l’autre.  Et malgré les bouchons, la canicule et les impondérables, les Mortels sont attirés sur les routes comme autant d’insectes vers une lampe allumée.  Ils s’y brûlent les ailes mais le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ?

Je ne parviens toujours pas à comprendre la ténacité, la pugnacité et l’entêtement qui gagnent des milliers d’individus lambda et qui les poussent à accrocher caravane ou remorque, à briquer motor-home ou camping-car, à entasser bagages et famille pour une aventure délirante.  Car si les premiers kilomètres s’effectuent sous le signe de l’excitation et de la joie de fauves libérés de leur cage, cela tourne rapidement au cauchemar : entre les marmots qui veulent absolument faire pipi et madame qui se plaint de la chaleur qui règne dans le véhicule, le vacancier le plus optimiste risque de virer schizophrène.  La lenteur du trafic et les manœuvres parfois suicidaires d’autres conducteurs ne font rien pour arranger les choses.  Pourtant, je me dis que rien ne justifie une telle prise de risque.  Faisons preuve d’un peu de logique.

Les vacanciers quittent le stress du boulot pour rejoindre illico presto le stress de la route.  Pourquoi s’embarrasser de tant de problèmes ?  Pour goûter au soleil ?  Astronomiquement parlant, le soleil est le même dans le nord de l’Europe que dans le sud !  Les humains, blanchis par l’enfermement bureaucratique veulent absolument partir pour bronzer ?  En êtes-vous encore à vouloir ressembler à tout prix à de petits pains brûlés, Unités Carbones, au prix d’heures d’immobilisme qui font passer les poulets à la broche pour de joyeux plaisantins ?  Vanitas vanitatum et omnia vanitas.  Et vous voilà déjà de retour au boulot, en train de comparer vos destinations ensoleillées de vacances et leur influence sur les degrés respectifs de bronzage que vous exposez fièrement.  Ridicule et pathétique.

Certains vacanciers prétendront partir pour mieux se reposer.  Je mets hors-la-loi les fonctionnaires qui sont en vacance à longueur d’année et qui ne font que compléter leur capital-repos, je n’inclus pas les voyageurs prévoyants et nantis qui font des sauts de puce aériens jusqu’à leur destination de voyage alors que d’autres en sont encore à défricher des terres hostiles, infestées de CO2, d’aires de repos surchauffées, de gamins braillards et d’automobilistes agressifs.  Ces voyageurs de l’extrême arrivent à bon port, moulus, courbaturés, fatigués, épuisés, déshydratés et dégoulinant mais jamais, au grand jamais, ils ne voudront reconnaître devant les autres vacanciers qu’ils ont souffert milles morts.  La vanité du mâle dominant, sans doute.   

En définitive, rester chez soi demeure  la meilleure alternative à des vacances aventureuses et épuisantes.  Et cela ne coûte pas cher, en ces périodes difficiles.  Partir pour en mettre plein la vue à son voisin ou à ses collègues ?  Au prix actuel du souvenir, cela fait très surfait et fort peu rentable, non ? 

A bientôt, les Mortels !

Commentaires

*oo* On ne m'y verrait pas non plus dans ces troupeaux de moutons sur les routes ;-)
Mais par contre, qu'est-ce que j'aimerais aller ailleurs, histoire de changer d'air, de me dépayser, ne rien faire, ou juste le lézard et non la crêpe ;-)
Pour cet été, ce sera juste un rêve...Mais je ne me plains pas, je vis dans une belle région et il suffit d'un peu de soleil, de mettre sa cervelle en vacances et hop, on y est pour du vrai !
Bisous Alex, belle soirée :-)

Écrit par : Loo | 25/07/2008

J'avais oublié... Non, je ne te révélerai pas où je pêche mes photos ;-)
Si tu savais le temps que ça me prend de les chercher, j'en suis honteuse parfois...
J'ai 2 ou 3 sites de prédilection qui ne sont pas européens ;-))

Écrit par : Loo | 25/07/2008

héhé! je vois que tu n'as pas plus de succés que moi auprés de Loo:-)!
les vacances, ben moi je vis dans un lieu où tout le monde se précipite, l'hiver pour le ski, l'été pour le soleil et moi, je m'en évade le plus souvent possible en été parce que c'est vrai quoi, c'est dur! il fait trop chaud, les gens sont énervés, les commerçants ne te saluent plus ô toi pauvre chose qui ne remplit plus suffisamment le tiroir caisse (d'aprés eux) comparé au touriste qui lui ne connait pas la grande surface de 5 kms plus loin!alors moi je pars, je monte plus haut en montagne ou je vais à la mer mais dans un coin douillet pas trop fréquenté avec accés direct à l'eau bleu lagon mais en train de préférence ou en semaine et à des heures creuses, trés creuses étant donné que je suis extrèmement insomniaque. alors la route est à moi et la clim aussi: le bonheur!
bon we Alex, bises!

Écrit par : mimi | 26/07/2008

Pour une femme, c'est pas pareil rester chez elle, ça veut dire lessiver, nettoyer et continuer encore et encore les mêmes tâches en "vacances" ou pas...

Écrit par : La P'tite Mimi | 26/07/2008

ben moi j''ai envie de vacances pas seulement pour la bronzette.. mais pour changer d'air
bon week end

Écrit par : Anne | 26/07/2008

~Finalement...~ Quel que soit le type de vacances qui vous caractérise, l'essentiel est que vous en profitiez pleinement.

Écrit par : Damabiah | 27/07/2008

coucou...
une fois par an quitter la maison et voir d'autres paysages me fait un bien fou ....je coupe mon gsm ,j'oublie ma montre et je déconnecte...j'aime pas trop la voiture mais j'ai moins de remord à l'utiliser une fois par an pour un grand trajet( - de 1000km et c'est déjà énorme pour moi) que de prendre l'avion qui pollue combien de fois plus?
Une fois sur place , bateau, vélo, petons sont nos moyens de locomotion.....
A bientôt!

Écrit par : Lara | 29/07/2008

Coucou.... Pas très bavard pour le moment , veuillez m’en excuser ,est-ce parce-que c’est les vacances ? Mais je suis occupé à faire plein de trucs , repeindre les portes d’entrées entre autre ,récurer et nettoyer la terrasse et les trottoirs en clinker (pavés) ,il fait beau alors autant en profiter dès que le mauvais temps sera de retour je reviendrai plus fréquemment que maintenant , nous t’envoyons pleins de gros bixous et bonne vacances....Titine & Chacha.

Écrit par : Titine & Chacha | 29/07/2008

Voui ... ... moi aussi je préfère m'imprégner de mon chez moi, pendant les vacances. Même si Bruxelles-les-Bains ça en jette moins que la Jamaïque ou les Barbades. Vivre à mon rythme plutôt qu'au sempiternel "dodo, boulot, trajets". Si seulement le soleil voulait bien faire pareil au lieu de donner des rendez-,à l'autre bout du continent, au flot des vacanciers en transhumance :)

Écrit par : miss-mip | 29/07/2008

Les commentaires sont fermés.