01/08/2008

711ème jour au Paradis...

Vendredi

 

hommes_animaux

 

Je vous présente mes excuses pour l’exercice de démoralisation systématique déclenché par ce pique-assiette (dans le cas présent pique-portable) de Dennys.  Voilà ce qu’il en coûte de s’absenter quelques instants, en laissant son matériel à la portée du premier quidam venu.  Cet animal doué de déraison ne peut s’empêcher de fourrer son nez dans les affaires des autres… Avec lui, les théories évolutionnistes darwinistes en prennent un coup.

A ce propos, et voyant ce qui se passe sur cette bonne vieille planète Terre, je trouve que la Théorie de l’Evolution des Espèces a pris du plomb dans l’aile : faire descendre l’Homme du singe n’est vraiment pas un compliment pour le singe.  Je n’ose imaginer les réflexions que nos frères ‘inférieurs’ ont entre eux, quand ils évoquent notre souvenir.  Nous sommes certainement loin de remporter la palme de la popularité et s’ils pouvaient se défendre à armes égales (certaines espèces le font mais elles sont marginales), l’espèce humaine serait, à coup sûr, parmi les races les plus proches de l’extinction.

Rares sont les expressions où l’Homme a mis en valeur les qualités des animaux, à part la taille de guêpe et la douceur de l’agneau.  Certains comparatifs que d’aucuns trouveraient flatteurs sont, en fait, des critiques déguisées.  Ne dit-on pas rusé comme un renard ou malin comme un singe, pour vanter l’astuce de ces deux races, tout en soulignant la fourberie ?  Et être comme un poisson dans l’eau, est-ce vraiment positif, connaissant la pollution et la raréfaction actuelles des espèces aquatiques ?  Je ne parlerai même pas de ceux qui sont ‘fier comme un paon’.  Toute la bêtise humaine est résumée dans cette expression où le malheureux volatile ne fait que se mettre en valeur pour perpétuer l’espèce, et non pour se vanter de ses atours.

Mais dès que quelque chose de mauvais, de sale, de triste, de dangereux existe, les Unités Carbones cuisinent les animaux à toute les sauces : le froid sera nécessairement de canard, la fièvre de cheval, la tête de linotte, le nid de poule, le bavardage de pie, la chair de poule, les larmes de crocodile, j’en passe et des meilleures.  A ce titre, les Humains ont fait montre d’une imagination débordante et leur bestiaire est très loin d’avoir été épuisé.  Mais rira bien qui rira le dernier : certains ont défini l'homme comme "un animal qui rit". Ils pourraient aussi le définir justement comme un animal dont on rit.

Parce que le ridicule ne tue pas.  Mais qu’y peuvent les lombrics quand un homme est nu comme un ver ?  Depuis quand les lépidoptères contrôlent-ils le temps quand un Mortel s’écrie ‘minute papillon’ ?  Quel batracien peut se targuer d’intégrisme religieux quand on en fait une grenouille de bénitier ?  Et nos amis canins sont-ils tristes, au point de vivre une vie de chien ?  Se moquer de ses semblables est le propre de l’Homme.  Heureusement ou malheureusement, c’est selon.  Mais piocher dans une imagerie populaire où l’animal serait complice, coupable ou vecteur des moqueries, des tracas et des malheurs de l’homme est une insulte à nos frères à deux pattes, quatre pattes, voire plus.

La supériorité de l'animal sur l'homme, c'est que chez l'animal il n'y a pas de politiciens, de bureaucrates et de chefs d’entreprises.  Grand bien leur fasse !

A bientôt, les Mortels !

Commentaires

"L'homme se distingue de l'animal par plusieurs traits remarquables. Il paie des impôts, écoute du rock'n'roll, rase les poils de son visage, fait cuire une bonne partie de ses aliments, pratique la liposuccion."

C'est le calme plat sur les blogs !
J'espère que tu as passé un beau we, Alex
Belle fin de journée, bisous :-)

Écrit par : Loo | 03/08/2008

~Prévisions météo...~ Le calme plat que nous connaissons sur nos blogs risque d'être perturbés les jours prochains par une masse anticycloniques d'articles venant directement de mon clavier.
Température prévue pour les jours à venir : chaud dans les maillots, frais dans les pastis.
Un front orageux n'est pas à exclure si ma sieste est perturbée. lol

Écrit par : Damabiah | 03/08/2008

*oo* Je me charge de perturber ta sieste alors ;-))

Bisous Alex, belle journée :-)

Écrit par : Loo | 04/08/2008

*oo* Ah bon, que lis-je que je n'avais pas lu ??
Tu as trouvé mes sources ?

;-)

Si c'est le cas, chuttttt ;-)

Écrit par : Loo | 04/08/2008

~Chut...~ Le silence est d'or...
Je cherchais des images pour mon propre blog et j'ai découvert peut-être les sources de tes sources.

Écrit par : Damabiah | 05/08/2008

plus humain encore tu crois pas ?
bisous et bonne journée

Écrit par : Anne | 06/08/2008

Les commentaires sont fermés.