24/08/2008

734ème jour au Paradis...

Dimanche…

 

chauvin

 

Les Jeux Olympiques sont une superbe agora sportive où communient à l’unisson les sportifs en pantoufles et les athlètes du dimanche.  Quand la fibre patriotique vibre aux exploits des champions de son pays, la larme vous vient naturellement à l’œil, l’émotion vous étreint le cœur et c’est tout un peuple qui partage la joie et le bonheur des athlètes.  Ils sont aux anges et nous, les Anges, nous communions avec tous ces peuples réunis, le temps d’un exploit, l’espace d’une médaille, autour d’une fierté tout-à-fait compréhensible.  Mais quand l’orgueil se transforme en chauvinisme forcené, alors là, je crie au loup.

Le chauvinisme est la part obscure de la sportivité, c’est ce qu’on devrait dissimuler parce que l’objectivité ne domine plus son sujet.  La volonté de gagner, par champions interposés, aveugle souvent certains spectateurs.  Ils mettent leurs vedettes sur un piédestal tout en les mettant sur la sellette, les poussant à l’exploit quotidien, à la performance obligatoire pour ne pas décevoir tout un pays.  Ce n’est pas forcément parce qu’il est le plus beau, le plus fort et le plus titré que le champion peut se targuer d’être le gagnant avant même d’avoir concouru.  La belle et cruelle incertitude du sport laisse la porte ouverte à tous les cas de figure, même les plus inattendus. 

Réunis autour d’écrans géants, disséminés à travers le Paradis, nous avons été tout aussi attentifs aux exploits et aux records qu’aux commentaires qui les illustraient.  Force est de constater que certaines nations ont poussé très loin le chauvinisme, au point d’occulter les résultats de la concurrence pour s’apitoyer sur les malheurs de leurs couleurs.  Je suis resté abasourdi devant les propos de tel athlète affirmant que s’il ne gagnait pas la médaille d’or, ses Jeux seraient un échec lamentable.  Et les commentateurs ne sont pas restés en reste, maudissant les arbitres, fustigeant l’incompétence flagrante des officiels ou dénonçant les tricheries abusives des adversaires de leurs champions. 

A croire que la défaite est synonyme de mort.  Je peux comprendre qu’on puisse râler parce qu’on n’atteint pas ses objectifs, après plusieurs années d’efforts et de sacrifice mais de là à cracher sur une médaille qui ne soit pas du métal le plus précieux est quelque chose d’indigne.  Et je ne parlerai même pas de cet athlète ayant jeté rageusement au sol sa médaille de bronze parce qu’il n’était pas d’accord avec les décisions arbitrales.  Lamentable.  La compétition englobe une série de paramètres dont n’importe quel entraînement ne peut venir à bout : la défaite face à un Ouzbèke inconnu, le moment de grâce d’un champion honorable mais pas de renom, la victoire d’un outsider qui cause la surprise.  C’est ce qui fait la beauté du sport et qui n’en fait pas une science exacte.  Heureusement.

Il faut que les lauréats savourent simplement le bonheur d’une médaille.  Cela n’arrive que tous les quatre ans.  La défaite devrait leur apprendre l’humilité mais le chauvinisme corporatif, attisé par des commentateurs et des supporters au nationalisme exacerbé montent rapidement au cerveau d’athlètes à qui on ressasse sans fin qu’ils sont les meilleurs et qui pensent naïvement qu’ils le sont, puisque les médias n’arrêtent pas de le dire.  C’est sur le terrain que l’on fait ses preuve, pas sur papier ou à la télévision.  Que les chauvins se taisent donc et laissent la parole au sport.  C’est lui qui aura toujours le dernier mot.

A bientôt, les Mortels !

Commentaires

COCORICOOO.... Après trois jours de fête et de musique « boum-boum » sous nos fenêtres , le calme reviendra cet après-midi à Chiny après le démontage de leurs chapiteau. Nous avons été gâté avec de la musique plein pot tout le week-end , et tout ça pour trois pelés et deux tondus !!! Beaucoup plus de bruit avec ses zigs qu’avec le festival du conte.....Nous te souhaitons une belle semaine pleine de soleil , de bonne humeur et de bixous xxxxx

Écrit par : Titine & Chacha | 25/08/2008

*oo* Je n'ai pas regardé les JO, ça ne m'intéresse pas du tout cette course aux médailles, et d'ailleurs toute médaille a son revers...la preuve, ton post,, non ? ;-)

Bisous Alex, bonne reprise du boulot !

Écrit par : Loo | 25/08/2008

Les J.O. c'est bien mais.... n'oublions pas la rentrée ;-)) (le sapeur de moral).
Je remarque qu'ici aussi aussi on a sorti les crayons de couleurs .
Excellent votre blog.


Écrit par : CAME Léon | 27/08/2008

Bonjour,
je suis d'accord avec ce post et pourtant, dans bien d'autres domaines nous manquons cruellement de chauvinisme, à petites doses, cela ne nuit pas.
Belle journée au paradis
bisous

Écrit par : nanny | 27/08/2008

Coucou.... Hello,hello , fin de semaine et début de week-end...et fin des travaux de rénovations (peintures,papier-peints) pour le moment , car je n’ai pas encore attaqué la salle à manger...aux grands damnes de Titine !!! Mais faut s’qui faut , quand deux fumeurs occupe le même espace...ça jaunit !!! Bon bref , nous te souhaitons donc une bonne fin de semaine et un bon début de week-end...Bixous xxxxx
http://bonnieandclyde.skynetblogs.be
http://tantemarguerite.skynetblogs.be
http://chiny.skynetblogs.be
http://julienclerc2008.skynetblogs.be

Écrit par : Titine & Chacha | 29/08/2008

*oo* Je viens voir chaque jour, pas de nouveaux posts, snif !

Mais non, c'est bien sûr plus important de faire selon tes envies et emploi du temps et puis la vie c'est dehors, pas ici ;-)

J'espère seulement que tout va bien pour toi, santé, boulot....
Belle soirée Alex, beau we aussi si d'ici là tu ne postais pas, bisous :-)

Écrit par : Loo | 29/08/2008

Les commentaires sont fermés.