05/10/2008

776ème jour au Paradis...

Dimanche…

 

incompetence

 

Est-ce l’Eternité qui me reste à vivre ou les dérives suicidaires de mes frères et sœurs mortels, le fait est que j’ai les nerfs à fleur de peau et la critique acerbe, ces derniers temps.  Dennys le Cynique lui-même fait profil bas et m’évite soigneusement, de peur d’être l’objet de mon prochain courroux angélique.  Et quand je vois le pataquès humain actuel, mon caractère ne risque pas de s’améliorer, loin de là.

A la nomination d’une minorité corrompue, les Unités Carbones substituent souvent l’élection d’une majorité incompétente.  Déjà que gouverner une nation, aussi stable soit-elle, relève de la haute-voltige, si les pilotes du vaisseau n’ont même pas leur permis de conduire, alors le peuple va tout droit dans le mur.  Il ne faut pas se bercer d’illusions : bien souvent, le niveau d’incompétence est inversement proportionnel à la modestie dont font preuve ceux qui vantent leurs compétences.  Dans une hiérarchie, tout employé a tendance à s'élever au niveau de son incompétence. Et plus vous montez dans la hiérarchie, et plus grand sera le niveau d’incompétence.  L’argent et les compromissions peuvent acheter le pouvoir, mais ils n’offriront pas pour autant l’intelligence.

Le principe de l’incompétence hiérarchisée a été récemment démontré par les crises financières qui, sur Terre, ont secoué certaines banques, ces derniers jours.  Comme les hommes de pouvoir ont l’habitude de déléguer leur autorité à des subalternes incompétents, il est donc logique de penser que les chefs le sont aussi : il faut être soi-même un sacré incompétent pour choisir des incompétents à des postes-clé, ne pensez-vous pas ?  Et c’est messieurs demanderaient des indemnités de départ scandaleuses, après le séisme qu’ils ont volontairement ou involontairement provoqué ?  Tout simplement inacceptable !

L’incompétence frappe à tous les niveaux et dans tous les secteurs : ainsi, dans un gouvernement, il n’y a pas que des salauds : il y a surtout des incompétents. Malheureusement, les politiciens mortels sont soit incompétents, soit corrompus. Quelquefois les deux en même temps, le même jour.  Et, pour justifier leur incompétence (qu’ils ne reconnaîtront jamais), ils se cacheront derrières des excuses aussi creuses que bidons, du style ‘c’est la faute à la conjoncture économique’ ou ‘c’est la faute à pas de chance’.  Mais il ne faut pas se voiler la face : en affaire, comme en politique, la réussite est l’accession au dernier poste, c’est-à-dire à l’incompétence suprême.  Car si les gens étaient vraiment rémunérés ou promus selon leurs compétences, les Etres Humains connaîtraient une révolution en profondeur des valeurs en place et des postes à responsabilité.

L'incompétence règne dans toutes les relations et, avec le temps, elle produit très naturellement l'indifférence.  L’humain pardonne toujours et quand l’incompétence devient une façon d’être banale, on finit par l’intégrer à son quotidien.  Bruno Masure a développé un théorème intéressant sur le pistonné, fruit exotique d’arrangements entre potes et d’incompétences avérées : ‘tout protégé de la Direction plongé dans une entreprise subit une poussée de bas en haut au moins égale au volume d'incompétence déplacé’.  Bref, entre forme et fond, la forme est la compétence des incompétents.  Humains, préservez vos incompétents : vous pourriez connaître pire !

A bientôt, les Mortels !

Commentaires

*oo* Je ne savais pas trop quoi dire sur les cons pétants alors je suis allée voir sur Wikipédia...très intéressant le principe de Peter :
« Tout employé tend à s'élever à son niveau d'incompétence.
Avec le temps, tout poste sera occupé par un incompétent incapable d'en assumer la responsabilité. On comprend donc que, parvenu à ce niveau, l'incompétence entrave l'exercice de la compétence."
;-)

Belle soirée Alex, bisous :-)

Écrit par : Loo | 07/10/2008

Bonsoir Damabiah,
l'incompétence se retrouve aussi dans les mileux scientifiques. Heureusement pas chez tous...
Il reste un petit espoir : la 4ème bougie qui est encore allumée!

Allez, soyons optimistes, le temps arrangera peut-être bien les choses...

Emariel



Écrit par : Emariel | 07/10/2008

bonjour Alex L' incompétence ah oui je connais maintenant !!!réopérée mardi dernier car victime d'une erreur médicale qui a failli me coûter mon bras
bizz alex passe une excellente jounée

Écrit par : anne | 08/10/2008

Les commentaires sont fermés.