16/01/2009

879ème jour au Paradis...

Vendredi…

poids_negligence

Son patronyme importe peu mais c’est l’Ange le plus anticonformiste qui soit.  Dans un univers policé, où tout est calme, ordre, blancheur et sérénité, il détonne par son manque total d’organisation et par un laisser-aller qui confinerait presque au ‘je-m’en-foutisme’ si nous n’étions pas au Paradis.  Il combine une paresse vestimentaire à une nonchalance savamment calculée, le tout saupoudré d’une insouciance et d’une inapplication catastrophiques.  Avec lui, la négligence a été élevée au rang d’Art Brut.  Sur Terre, il aurait été rapidement rappelé à l’ordre. 

Le grand secret de notre humanité oscille entre professionnalisme, jugeote, précipitation et négligence.  L’existence même des Humains est un perpétuel combat entre leur négligence formelle et spirituelle.  On ne nait pas négligent, on le devient, soit par faute d’éducation, soit par paresse naturelle.  Nietzsche affirmait que l'enfance est innocence mais aussi négligence, c'est un recommencement, un jeu, une roue libre, un premier mouvement, un Oui Sacré.  Ainsi, être en retard est le signe d'une âme négligente, être à l'heure celui d'une âme forte, être en avance est signe de pusillanimité. La négligence s’apprend, s’entretient et s’aggrave.  Et les plus malins feront passer leur négligence pour de la distraction : l’humain pardonne plus volontiers aux élèves rêveurs qu’aux élèves faisant preuve de mauvaise volonté.

Une fois adulte, négliger ses devoirs envers les autres est un crime impardonnable.  La société offre beaucoup mais attend aussi beaucoup en contrepartie.  Les négligents négligeront de s’acquitter de leur dette envers la communauté et ils voudront en profiter gratuitement.  Petite négligence accouche toujours d’un grand mal car si, pour le négligent, c’est toujours le matin, la journée lui apportera son lot de combats contre sa mollesse naturelle, son incurie chronique et ses étourderies coupables.  Bien souvent, les autres essuieront les plâtres à sa place et ils devront réparer ses erreurs.  Le négligent est un être asocial qui vit dans son monde de nonchaloir, d’omission et de fautes diverses.  Il est un danger pour lui comme pour les autres.

Le bonheur vient de l'attention prêtée aux petites choses, et le malheur de la négligence des petites choses.  Les petites rivières font les grands fleuves et une négligence peut avoir des conséquences dramatiques.  Demandez donc ce qu’en pensent ces adultes, qui avaient oublié de fixer au sol un goal de football, involontaire meurtrier d’une jeune fille innocente.  Ou ces chirurgiens qui oublient compresse ou instrument dans l’estomac d’un patient.  Quand ce n’est pas une négligence dans un véhicule, une centrale nucléaire ou une prison.  Pire encore quand il s’agit d’une négligence dans un procès, ce qui permet la relaxe d’un criminel.  Ne soyez pas négligent, parce qu’on ne sera pas négligent avec vous, une fois votre faute d’inattention découverte.

La négligence existe également sous une forme plus subtile, plus politique : ce qui effraie le plus dans les partis, ce n'est pas ce qu'ils disent, c'est ce qu'ils négligent ou refusent de dire.  La négligence et la langue de bois sont des cousines proches.  Dans ce combat multiséculaire entre le Bien et le Mal, entre le dit et le non-dit, les paroles de Bouddha sonnent un peu creux quand il dit que la vigilance est le chemin du royaume immortel. La négligence celui qui conduit à la mort.  Dans certains cas, la négligence semble être la bouée de sauvetage des individus irrésolus.

A bientôt, les Mortels !

12:52 Écrit par Damabiah dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : negligence, negligent, damabiah, pensees |  Facebook |

Commentaires

*oo* On ne néglige pas ce qu'on aime bien faire, c'est pourquoi je suis sur ton blog ;-)))
Bisous Alex, bon après-midi !

Écrit par : Loo | 16/01/2009

~Réponse à Loo~ Tu n'es décidément pas comme les autres, Loo !
Mon blog ne serait plus le même sans tes commentaires incisifs et pertinents.
Merci pour le compliment qui me va droit au coeur et malgré les avis négatifs de certains, gagne ta fichue catégorie aux Blogs Awards !
Bisous célestes

Écrit par : Alexandre | 16/01/2009

Les commentaires sont fermés.